Je suis ravi d’avoir pu participer aux Assises Face et Cou en tant qu’orateur sur le thème de la réhabilitation prothétique conduction osseuse. Cet évènement devenu incontournable est toujours aussi convivial et riche en échanges. Je tiens a remercier chaleureusement le Professeur Nicolas Guevara et le Professeur Laurent Castillo pour leur invitation et la parfaite organisation. Je témoigne également de ma reconnaissance envers le Professeur Sébastien SCHMERBER et le Professeur Jerome Nevoux qui m’ont accordé leur confiance.

Vivement la prochaine édition!

Audition Marc Boulet

Qu’est ce que les Assises de la Face et du Cou?

Annuellement, les Assises deviennent le point de rencontre pour les experts de diverses spécialités liées à la face et au cou, tels que les spécialistes ORL, les audioprothésistes, les kinésithérapeutes, les orthophonistes, les chirurgiens maxillo-faciaux, les orthodontistes et les médecins esthétiques.

Cette tradition des Assises se perpétue grâce à l’engagement de professionnels passionnés, animés par le désir d’innover dans leur domaine. Ils aspirent à repousser les frontières de leur pratique en s’appuyant sur les avancées scientifiques et technologiques, visant ainsi à améliorer continuellement la qualité des soins et l’accompagnement des patients.

Les organisateurs ont hâte de nous accueillir en nombre croissant à Cannes pour poursuivre cette aventure des Assises, en gardant le cap sur l’innovation et le progrès, dans l’esprit de l’évolution constante de notre profession.

Pourquoi la relation audioprothésiste ORL est elle importante?

La relation entre l’oto-rhino-laryngologiste (ORL) et l’audioprothésiste est fondamentale dans la prise en charge des patients atteints de surdité, car elle incarne une collaboration multidisciplinaire essentielle à une évaluation complète et à un traitement efficace de la perte auditive. Cette coopération assure une approche holistique, qui est cruciale pour optimiser les résultats en matière de santé auditive et de qualité de vie pour les patients. Voici les principaux aspects qui soulignent l’importance de cette relation

  • Orientation thérapeutique

– Évaluation initiale : L’ORL est souvent le premier professionnel de santé à évaluer les patients présentant des symptômes de surdité. Il effectue un diagnostic précis, en identifiant la cause et le degré de la perte auditive grâce à des examens approfondis et à des tests audiométriques.
– Orientation spécialisée : Suite au diagnostic, l’ORL peut orienter le patient vers un audioprothésiste pour une évaluation plus poussée de ses besoins spécifiques en matière d’appareillage auditif.

  • Choix et adaptation des aides auditives

– Sélection personnalisée : L’audioprothésiste, en collaboration avec l’ORL, sélectionne l’appareil auditif le plus adapté au type et au degré de perte auditive du patient, en tenant compte également de ses préférences personnelles, de son style de vie et de ses besoins communicationnels.
– Réglages et ajustements : L’audioprothésiste procède aux réglages fins des appareils auditifs pour s’assurer qu’ils offrent le meilleur soutien possible, tout en effectuant un suivi régulier pour ajuster l’appareillage en fonction de l’évolution de la condition auditive ou des retours du patient.

  • Réhabilitation Auditive

– Suivi clinique : Le suivi régulier par l’ORL permet de surveiller l’évolution de la surdité et de s’assurer que le traitement reste adapté. Cela inclut la gestion médicale de toute pathologie sous-jacente pouvant affecter l’audition.
– Réhabilitation : L’audioprothésiste joue un rôle clé dans la réhabilitation auditive, qui peut inclure un entraînement auditif et des conseils pour optimiser l’utilisation des aides auditives dans différents environnements sonores.

  • Éducation et information du patient

– Information et conseil : Ensemble, l’ORL et l’audioprothésiste informent le patient sur sa condition, les options de traitement disponibles et les stratégies d’adaptation pour vivre avec une perte auditive, favorisant ainsi une meilleure acceptation et adaptation aux aides auditives.
– Support psychosocial : Ils peuvent également orienter le patient vers des ressources de soutien psychosocial, si nécessaire, pour l’aider à s’adapter à sa situation et à améliorer sa qualité de vie.

Pin It on Pinterest

Share This